Rentrée 2014/2015 : les effectifs baissent progressivement

En ce début d’année scolaire, les lycées neuchâtelois ont enregistré une baisse du nombre d’étudiants. En effet, si les élèves étaient 832 en 2013 à passer en première année, ils ne sont que 781 cette année.

Des baisses enregistrées de toute part

Plus de deux mille élèves suivront une formation générale dans l’un des trois lycées du Canton pour la nouvelle année scolaire 2014-2015. Pour rappel, les formations proposées dans les lycées de Denis-de-Rougemont à Neuchâtel et Fleurier, de Blaise-Cendrars à La Chaux-de-Fonds ainsi que dans le lycée Jean-Piaget à Neuchâtel portent sur la formation gymnasiale et la culture générale. Cela aide les élèves à mieux comprendre et à élargir leurs connaissances, mais aussi à booster les compétences qu’ils ont acquis pendant la durée de leur scolarité. Mais cette année, les chiffres ont chutés et cela se traduit par une baisse des élèves inscrits dans plusieurs lycées de la région.

Le lycée Blaise-Cendrars affiche notamment une baisse de 21 élèves entrant en première année et une baisse de l’effectif total. En effet, les élèves sont passés de 605 en 2013 à 558 cette année. Les raisons invoquées se basent sur un départ des élèves qui ont subi un échec scolaire et qui n’ont pas souhaité poursuivre dans le même lycée ou qui prennent la décision d’opter pour l’apprentissage de métier. De son côté, le lycée Denis-de-Rougemont affiche des chiffres assez stables puisque l’on compte 299 inscrits en première année contre 302 en 2013. Toutefois, le lycée enregistre une certaine hausse de son effectif, car il compte actuellement 762 contre 744 en 2013. Enfin, le lycée Jean-Piaget enregistre une nette baisse des inscrits en première année avec 200 inscrits pour cette année contre 218 en 2013. En résumé, le nombre d’inscrits a légèrement baissé et les lycées ont dû composer en conséquence, en fermant certaines classes par exemple.

No comments yet.

HAVE SOMETHING TO SAY?