Comment bien choisir son orientation d’études ?

Après le bac, les jeunes ne savent pas toujours que faire et se perdent lors du choix de l’orientation. Afin d’aider les jeunes à mieux trouver leur chemin, l’université de Cergy-Pontoise vient d’accueillir une centaine d’élèves de seconde afin d’aider ces derniers à faire les bons choix d’orientation à la fin de l’année.

Décider de son choix d’études

Les lycéens doivent choisir leur filière dès la seconde et si pour certains, le choix se fait aisément, pour d’autres, il relève d’un choix cornélien. Ce genre d’indécision peut conduire à faire les mauvais choix et contribue pour beaucoup à augmenter le nombre de redoublements en première année de fac. D’après les statistiques partagées par le ministère de l’Enseignement supérieur l’année dernière, il semblerait qu’un quart des étudiants redoublent leur deuxième année et qu’un autre quart se réoriente. C’est notamment pour aider les élèves à mieux choisir leur orientation qu’une pognée d’université, dont l’université de Cergy-Pontoise, propose aux lycéens de les conseiller sur leurs orientations, et ce, dès la classe de seconde. Pendant trois jours, une centaine de lycéens du Val d’Oise découvrent alors l’université et profitent de conseils de choix, ce qui les aide par la suite à mieux choisir leur orientation. Baptisée « Univ d’hiver », l’opération vise à expliquer les différents débouchés que les élèves puissent accéder s’ils choisissent telle ou telle filière.
Hélène Thébault, vice-présidente de l’université de Cergy, estime que les élèves doivent arriver à définir leur cursus assez tôt, et ce, en commençant par choisir leur section dès la seconde. Ils auront alors le choix entre la filière économique, littéraire, sociale et scientifique. Et même si à l’issue des trois jours de découvertes, certains hésitent encore sur la filière à suivre, cela a permis à d’autres d’écarter les filières qui ne leur correspondaient pas, ce qui a eu pour effet de réduire la liste des sections à retenir. Ce genre d’évènement est tout à fait honorable, car il permet aux étudiants de ne pas perdre du temps sur les bancs de la fac à suivre des cours qu’ils n’aimeront peut-être finalement pas.

1 Readers Commented

Join discussion
  1. admin Author on 29 juillet 2014

    excellent article, merci!

HAVE SOMETHING TO SAY?